Actualités

18/03/2019

Le printemps climatique et social ne fait que commencer !

Du 14 au 16 mars, la France a été le théâtre d’une intense mobilisation des défenseurs du climat. Retour sur cette semaine forte couronnée par la Marche du Siècle et ses 350 000 participants.
14/03/2019

Que contient le document déposé devant le tribunal administratif ?

Jeudi 14 mars 2019, les 4 organisations de l’Affaire du Siècle ont engagé la procédure juridique contre l’Etat devant le tribunal administratif de Paris. Que dit-on […]
14/03/2019

L’Affaire du Siècle : lancement de la procédure au tribunal

14 mars 2019 – Fortes du soutien record de plus de 2 millions de personnes, et résolument déterminées à mettre l’Etat face à ses responsabilités, Notre […]
13/03/2019

Inaction de l’Etat : les faits sont accablants

Quelques exemples d’objectifs et engagements pris par la France et pour l’essentiel non respectés.
08/03/2019

Le 16 Mars, marchons pour que tout change !

Rendez-vous samedi 16 mars pour des marches festives, familiales et non-violentes partout en France. Venez : chaque personne compte pour faire entendre raison au gouvernement !
22/02/2019

Le gouvernement dit lutter contre le climat ? Décryptons !

Dans sa réponse à l’Affaire du Siècle le 15 février, le gouvernement fait le bilan de ses actions pour le climat. Nous avons analysé sa réponse. […]
19/02/2019

Le gouvernement manque d’ambition ? Nous non ! Rendez-vous au tribunal

Face au déni du gouvernement, l’Affaire du siècle se jouera au tribunal et dans la rue ! Rendez-vous le 14 mars devant le tribunal pour le dépôt de notre recours et le 16 mars dans la rue partout en France.
15/02/2019

Le gouvernement verdit son bilan

François de Rugy assure que l’Etat ne peut être accusé d’”inaction climatique” et rejette notre demande préalable, en s'adossant à un exposé de 10 pages dans lesquelles il ne fait que verdir son bilan.
15/02/2019

François de Rugy répond aux 2 millions de soutiens de l’Affaire du siècle

Dans une lettre adressé aux soutiens de l'Affaire du siècle, il appelle les Français et Françaises à des "changements de comportement” et reste sourd à notre demande.